Road trip dans l’ouest américain : 3 semaines de découverte

Road trip dans l’ouest américain : 3 semaines de découverte

Ils rêvaient tout deux des Etats-Unis depuis longtemps. Les blogueurs de Nos Carnets d’ailleurs nous dévoilent leur itinéraire mais aussi leurs indispensables et leurs conseils pour partir en road trip dans l’ouest américain pendant trois semaines.

Road trip dans l’ouest américain

Pourquoi l’ouest américain est une de vos destinations préférées ?

Parce qu’elle regorge de paysages très variés : on passe du désert de la vallée de la mort aux montagnes du Bryce Canyon. Des hautes températures à Las Vegas à la fraîcheur de San Francisco. Bref, c’est impossible de ne pas s’y plaire puisqu’il y en a vraiment pour tous les goûts.

Quel a été votre itinéraire ?

Nous sommes partis pendant trois semaines en road trip. Nous avons atterri à Las Vegas puis avons fait les principaux parcs nationaux (Bryce Canyon, Arches, Canyonlands, Monument Valley, Antelope Canyon, Lake Powell, The Wave, le grand Canyon) avant de terminer par Los Angeles et San Francisco.

Avez-vous des conseils au niveau des préparatifs à donner à ceux qui veulent partir en road trip dans l’ouest américain ?

Il ne faut tout simplement pas oublier les formalités administratives pour pouvoir entrer dans le territoire (l’ESTA) et bien penser aux frais bancaires une fois là-bas étant donné que la devise n’est pas la même qu’en Europe. Il ne faut pas non plus oublier une assurance voyage car les frais médicaux sont vraiment hors de prix.

Avez-vous vécu un choc culturel important ?

Pas « important » mais nous avons pu voir à plusieurs reprises que nous n’avions pas la même culture. Les américains ne jurent que par les « tips » (pourboires). Là-bas, ne pas laisser de pourboire est très mal vu. Il faut laisser environ 18 % du prix du repas. Les prix sur les cartes des restaurants sont également sans TVA ce qui fait qu’à la fin l’addition devient salée.

Les américains sont hyper enthousiastes dans leur façon de parler, tout le temps. Ils n’hésitent pas à en faire des caisses quand ils sont contents, c’est assez drôle. Ils sont également très avenants et n’hésitent pas à nous aborder dans la rue ou à nous fournir de l’aide lorsqu’on en a besoin. Autre gros point de divergence avec les grandes villes européennes : les transports en commun. Aux Etats-Unis, ils aiment bien leur grosse voiture, y compris en plein centre de Los Angeles, qui est de loin la ville la moins bien desservie en transports en commun que nous connaissons… On y approche pourtant les 20 millions d’habitants ! Uber sera donc votre ami…

Combien de temps faut-il prévoir pour visiter le pays ? Quel budget faut-il prévoir en conséquent ?

Pour le pays entier… et bien je n’en ai aucune idée, il y a tellement de choses à y faire… Il faut toutefois savoir que les USA coûtent très cher. Ainsi, trois semaines nous sont revenues à 3 500 euros par personne. Tout ça sans faire de folies (on a notamment été prudents dans nos choix d’hotels) mais sans trop se priver non plus… Cela représente quand même un petit budget.

Quels sont les endroits cachés pour s’éloigner des touristes ?

Aux Etats-Unis, tout est hyper fréquenté par les touristes. Pour trouver des endroits peu connus, le tout est encore de se balader au gré de vos envies. Nous avons toutefois trouvé un restaurant assez sympa qui s’appelle “Into the Grand” où on peut voir des spectacles réalisés par des indiens Navajos.
Road trip dans l'ouest américain

Pour terminer, découvrez les indispensables pour partir en road trip dans l’ouest américain et l’avis des blogueurs de Nos Carnets d’Ailleurs.

LES INDISPENSABLES

Pour partir en road trip dans l’ouest américain pendant trois semaines, vaut mieux avoir de bonnes chaussures de marche. Et côté applications, nous vous recommandons Uber (hyper développé et pas très cher), Tricount (pour faire le calcul des dépenses), TripAdvisor (essentiel pour se faire un avis sur les restos et activités disponibles), Google Maps (parce que louer un GPS coûte vraiment trop cher et que l’on peut télécharger les cartes au préalable via le wifi, sans devoir consommer de la 4G à l’étranger), Google Translate (parce qu’il faut bien comprendre ce qu’on nous dit).

LES +

Las Vegas, avec ses bâtiments démesurés et ses fastes. C’est le premier souvenir que nous avons des Etats-Unis et c’est donc un des plus marquants. Il faut vraiment y aller un jour pour s’imprégner de l’ambiance.

LES –

Los Angeles qui s’est avérée assez décevante : trop embouteillée, trop grande et pas très bien desservie en transports en commun. On a peut-être mal préparé cette partie du road trip dans l’ouest américain mais LA ne nous a pas fait grande impression.

Sinon, autre chose un peu décevante : les repas là-bas sont vraiment hyper gras. Pour manger sain, il faut y mettre le prix et avoir le temps. Nous allions généralement dans des fast food pour vite manger et repartir visiter. Au début, c’est fun de manger de cette façon-là mais, à la fin du voyage, on se rend compte qu’on a pris quelques kilos et ça c’est moins cool. Je pense que manger sur le pouce dans d’autres pays serait moins culpabilisant.

Avez-vous des anecdotes ?

Nous sommes repartis de Las Vegas en positif de 50 cents après avoir joué 4 ou 5 fois à la roulette en deux jours sur place. Peu de gens peuvent dire qu’ils sont repartis plus « riches » de Vegas après avoir joué aux jeux d’argent. A ces 50 cents, il faut ajouter les nombreuses boissons gratuites que l’on reçoit lorsqu’on est en train de jouer. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire si vous voulez siroter un cocktail au frais après avoir marché un moment sous le soleil du strip !

Suivre:

2 Commentaires

    • Voyage Culotté
      26 juin 2017 / 17 h 26 min

      Ravis que tu sois inspirée par ce road trip ! 🙂
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *