Pixel Buds, les écouteurs qui peuvent traduire jusqu’à 40 langues

Pixel Buds, les écouteurs qui peuvent traduire jusqu’à 40 langues

Si vous nous suivez depuis quelques mois déjà, vous avez du remarquer notre absence ces derniers temps. Nous sommes dans la préparation de notre voyage en Australie, une aventure qui débutera le 31 octobre. Hé oui, dans 10 jours, nous serons dans l’avion pour découvrir le “pays continent”. Aujourd’hui, nous venons vous parler des écouteurs sans-fil Google Pixel Buds qui font office de traducteurs.

En savoir plus sur les écouteurs intelligents de Google

Google Pixel Buds, les nouveaux écouteurs traducteurs

Présentés lors de la conférence de rentrée de Google, ces écouteurs connectés pourraient bien faire de l’ombre aux AirPods d’Apple qui permettent d’avoir accès à l’assistant Siri. En dehors d’écouter de la musique et téléphoner, ils sont liés par bluetooth à l’assistant Google. En pressant l’oreillette droite, l’utilisateur a ainsi accès à cette fonctionnalité. Il indique la langue qu’il souhaite traduire parmi les 40 disponibles. Google Assistant traduit le discours de l’interlocuteur à la fin de son énonciation. Ces nouveaux écouteurs pourraient devenir un assistant du quotidien lors de voyages en permettant à ses utilisateurs de consulter leurs mails, donner des informations sur leur to-do mais pour les orienter lorsqu’ils sont perdus.

Une autonomie de 5 heures voir plus

L’autre chose pratique à savoir : ils ont une bonne autonomie. L’utilisateur peut les utiliser pendant 5 heures voir 24 heures si il les replace plusieurs fois dans son boitier.

En vente à l’étranger à partir de 159 dollars

Deux points négatifs sont à prendre en compte selon nous. Le premier, ils peuvent être utilisés avec les smartphones de la firme de Moutain View : Pixel 2 et Pixel 2 XL, mais aussi avec l’iPhone avec un accès limité. Ces nouveaux écouteurs ne sont pas prévus à la vente en France pour le moment. Le second est que vous pourrez uniquement les obtenir à partir du mois de novembre au Canada, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne mais aussi en Australie, à Singapour et en Allemagne, à partir de 159 dollars soit environ 134 euros.

Vous ne rêvez pas, ce n’est pas de la science-fiction, “seulement” de l’innovation.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *