Gagner de l’argent en voyageant avec TravelCar

Gagner de l’argent en voyageant avec TravelCar

Après avoir choisi la banque en ligne internationale qu’il vous faut pour partir en voyage, vous pouvez poser une question : comment vais-je gagner de l’argent en voyageant ? Nous avons rencontré Ahmed Mhiri, un passionné de voyages et de consommation collaborative qui a crée un service : TravelCar. 

Quand il était petit, il s’imaginait créateur d’effets spéciaux dans le cinéma. Aujourd’hui et depuis 2012, il est le fondateur de TravelCar. Il nous présente sa solution pour garer sa voiture gratuitement dans les aéroports, gares, ports ou encore les centres-villes tout en la louant pour gagner de l’argent pendant son voyage.

TravelCar, un service pour stationner et louer sa voiture depuis l’aéroport

Aviez-vous déjà une âme d’entrepreneur quand vous étiez petit ?

Au début, je n’y pensais pas précisément mais mon tempérament me pousse souvent à tester de nouvelles choses, bouger, découvrir et explorer. Ce qui me tue ce sont la répétition et l’ennui. Je suis têtu, passionné et persévérant dans tout ce que j’entreprends et je ne me laisse pas facilement influencer. Je pense que mon caractère m’a mené dans ce chemin : je voulais découvrir le monde de l’entreprise de l’intérieur avant d’en créer une. Après cinq ans et deux expériences différentes, il fallait que je passe à l’étape supérieure en créant ma startup.

“J’ai imaginé que le parking serait gratuit pour le propriétaire qui accepte de partager son bien”

C’est quoi TravelCar ?

Mon idée initiale était d’utiliser à meilleur escient, une ressource disponible en proposant de louer le véhicule d’un particulier qui se rend à l’aéroport à d’autres voyageurs qui arrivent. Pour que tout le monde y gagne, j’ai imaginé que le parking serait gratuit pour le propriétaire qui accepte de partager son bien et qu’il recevrait même une indemnité kilométrique sur la location de son véhicule. A l’autre bout de la chaîne, le locataire est lui aussi gagnant car le véhicule d’un particulier en parfait état de marche et assuré tous risques, peut lui faire économiser 40 à 70% du prix d’une location classique.

Qu’est-ce qui vous a inspiré ?

Ma propre expérience ! A beaucoup voyager, je m’étais rendu compte que parmi mes gros postes de dépenses, lorsque je partais en vacances, était à la fois le parking et la location. Dans ce même temps, j’ai remarqué que de nombreux véhicules dorment sur les parkings inutilement. J’aurai rêvé de pouvoir en emprunter un directement en arrivant sur mon lieu de vacances. Au départ, j’aurai aimé confier le mien à une société qui s’occupe de toutes ces démarches administratives et suffisamment digne de confiance, pour lui confier mes clés.

Photo de l'article sur gagner de l'argent en voyageant avec TravelCar

Avez-vous eu d’autres idées avant TravelCar ?

J’ai eu plusieurs idées avant de lancer cette startup, dans plusieurs domaines différents comme le sport ou la photographie. Mais soit l’idée n’était pas bonne, soit le marché était trop petit ou soit le timing n’était pas le bon.

“Aujourd’hui, notre entreprise est en plein décollage. De dix pays en début d’année, nous sommes passés à trente pays”

Les prochaines étapes pour TravelCar ?

En début d’année, nous avons changé de nom, TravelerCar est devenu TravelCar. Quelques mois plus tard, nous faisions notre troisième tour de table et levions 15 millions d’euros avec nos actionnaires historiques : la MAIF et le Groupe PSA, avec lequel nous sommes partis en croisade : à la conquête de l’Ouest, à Los Angeles et San Francisco.

Aujourd’hui, notre entreprise est en plein décollage. De dix pays en début d’année, nous sommes passés à trente pays et visons maintenant de déployer notre solution de parking payant dans vingt nouveaux pays d’ici la fin de l’année.

Qu’est-ce qui vous motive aujourd’hui ?

Ce qui me motive c’est de voir évoluer nos services et l’équipe qui ont la volonté de transformer TravelCar en un acteur mondial qui va simplifier la mobilité des voyageurs, le tout dans une démarche économique et éco-responsable.

Vos objectifs à court et long terme ?

Aujourd’hui, notre objectif premier est de nous étendre à l’international pour asseoir notre position de leader en Europe et bientôt aux Etats-Unis. Nous allons également continuer à mailler les zones sur lesquels nous sommes déjà présents pour ouvrir plus de parkings aux aéroports, gares et centres-villes.

“The only limit to our realization of tomorrow will be our doubts of today”

Un conseil pour ceux qui souhaite entreprendre ?

Je lui apprendrai la formule de Franklin D. Roosevelt que je me répète souvent : “The only limit to our realization of tomorrow will be our doubts of today”.

Une anedocte ?

Mon associé n’a pas le permis !

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *